//Les playoffs MLB approchent !

Les playoffs MLB approchent !

A moins de deux semaines de la fin de la saison régulière, les Red Sox sont plus près que jamais de remporter leur division, tout comme en 2016. Les yeux se tournent vers le premier tour des playoffs, l’American League Division Series (ALDS), et l’adversaire potentiel des Red Sox : Astros ou Indians.

Divison AL EST Résultats Pourcentage Retard
RED SOX Boston 87-64 0,576
YANKEES New York 84-67 0,556 3
RAYS Tampa Bay 73-78 0,483 14
ORIOLES Baltimore 73-79 0,480 14,5
BLUE JAYS Toronto 71-80 0,470 16

Les enjeux de la fin de saison

Cleveland est déjà assuré de remporter la division Centrale, Houston de remporter la division Ouest, mais ce n’est pas tout à fait terminé encore dans la division Est. Même si l’avance des Red Sox sur les Yankees est confortable, le Magic Number est encore à 9. Pour assurer au moins un place en Wild Card, le Magic Number des Red Sox est de 2. Du côté de la National League, ce sont les Dodgers, Nationals, Cubs, Diamondbacks et Rockies qui se dirigent vers les playoffs à moins que les Brewers ne réussisent un exploit pour attraper une place en Wild Card. L’an dernier les Red Sox avaient remporté la division Est avec 93-69 et terminé 3èmes d’AL derrière Cleveland et Texas. En ALDS il s’étaient inclinés 3 matches à 0 face à Cleveland. Pour effacer ce souvenir, il faudra réussir à passer l’ALDS malgré les 2 épouvantails que sont Cleveland et Houston cette année. Avec un calendrier clément pour ces deux dernières semaines (Baltimore, Cincinnati, Toronto) les Red Sox devraient réussir à maintenir leur 3ème place de l’AL et les 4 derniers matches à Fenway Park contre Houston pourraient servir de préparation à l’ALDS entre ces deux équipes. Avec leur récente série record de 22 victoires consécutives, les Indians dominent l’AL et devraient affronter le vainqueur du Wild Card Game en ALDS.

AMERICAN LEAGUE Résultats Pourcentage Retard Retard Wildcard
INDIANS Cleveland 94-57 0,623
ASTROS Houston 92-58 0,613 1,5
RED SOX Boston 87-64 0,576 6,5 +9
YANKEES New York 84-67 0,556 9,5 +6
TWINS Minnesota 78-73 0,517 16 0
ANGELS Los Angeles 76-74 0,507 17,5 1,5

Deux semaines excellentes pour se propulser

Depuis leur série à New York perdue 3 matches à 1 contre les Yankees puis une défaite à domicile contre les Blue Jays le 4 septembre, les Red Sox ont remporté 10 de leurs 13 derniers matches. Lors de ces 2 semaines, les heures supplémentaires n’ont pas manqué avec 4 matches allant en extra innings et ils furent tous remportés par les Red Sox. Sur la saison, Boston est 15-3 lors des matches avec extra innings, un record de franchise à égalité avec la saison 1943. Les Red Sox mènent également avec 16 victoires lorsqu’ils sont menés ou à égalité après 8 manches. On se souvient de la mémorable victoire 3-2 en 19 manches (!) contre les Blue Jays le 5 septembre mais aussi de beaucoup d’autres. Depuis, les Red Sox ont été parfois dominants (9-0 contre les Rays le 9, 11-1 contre les Athletics le 12) et parfois en difficulté avant de s’envoler en fin de match : 13-6 en 15 manches contre les Rays le 15 en marquant 7 runs dans la 15ème manche après avoir été menés 5-2 dans la 9ème. Ou encore ce match fou contre les Orioles le 18, remporté 10-8 en 11 manches après avoir été menés 6-1 après 4 manches.

Parmi les performances à souligner, celles de Pomeranz et Porcello au pitching avec chacun 12+1/3 manches en 2 départs et seulement 1 et 3 runs encaissés respectivement. L’attaque fut particulièrement clutch avec Betts et Benintendi les plus en forme. Avec ses 2 HR le 12 face aux Athletics Betts a atteint 20 HR cette saison et il est devenu le premier joueur de l’histoire des Red Sox à enchainer 2 saisons avec au moins 20 HR et 20 vols de bases (31 HR et 26 vols en 2016, 22 HR et 24 vols en 2017). Benintendi pourrait le rejoindre cette saison alors qu’il est encore rookie (19 de chaque), il serait alors le seul rookie cette saison dans le 20-20, il mène également tous les rookies de MLB avec 150 hits en 2017 (mieux que les 141 de Judge qui compte pourtant 44 HR).

Bien plus que les lanceurs de départ ou l’attaque, ce qui a fait la différence pour les Red Sox ces derniers jours est sans aucun doute le bullpen. Les releveurs combinent cette saison un ERA de 3,09, 2ème meilleur de la ligue derrière les Indians. Avec les manches supplémentaires ils n’ont pas chômé, menés par Kimbrel (plus de 50% de strikeouts), Reed venu des Mets à la Trade Deadline, et le retour en force de Carson Smith (photo). Acquis fin 2015 des Mariners, il n’avait joué que 3 matches en 2016 pour les Red Sox avant de se blesser et n’a fait son retour que le 5 septembre. En 5 matches cette saison, le grand droitier de 1m98 a lancé 4+1/3 manches et concédé seulement 3 hits et aucun run, enregistrant au passage son premier Save pour les Red Sox le 18 contre les Orioles. Initialement pas prévu pour participer aux playoffs, il pourrait tout de même en faire partie s’il continue à montrer sa domination. La bonne surprise pour les Red Sox est sans contestation le retour de blessure de David Price. Après des problèmes au coude depuis cet hiver, le gaucher Cy Young 2012 fera ses apparitions sur la butte uniquement en tant que releveur. Lorsqu’il était rookie pour les Rays en 2008 il fut excellent dans ce rôle et avait contribué à les emmener jusqu’aux World Series en battant notamment les Red Sox en 7 matches en ALCS. Lors de son retour le 17 face à son ancienne équipe Price a lancé 2 manches parfaites avec 2 strikeouts, armé de sa fastball à 95 mph ainsi qu’un excellent cutter et un changeup dévastateur.

Ajouté à cela une défense intraitable avec le meilleur trio défensif de MLB en champ extérieur Benintendi-Bradley-Betts. Déjà élu Gold Glove et meilleur joueur défensif de MLB l’an dernier, Betts mène toujours la ligue en runs sauvés (Defensive Runs Saved). Le rookie Benintendi maîtrise déjà parfaitement le Green Monster à Fenway Park et en profite pour démontrer la force de ses bras avec 10 assists (3ème dans l’AL). Le magicien Bradley montre tous les jours ses prouesses dignes du Gold Glove. Dernière en date : ce catch pour sauver un HR contre Baltimore hier lors de la victoire 1-0 des Red Sox en 11 manches. C’est déjà la 3ème fois que Bradley sauve un HR cette saison et avec toujours autant de calme et de précision.

Après 2 victoires contre les Orioles en 11 manches lundi et hier, les Red Sox tenteront de compléter le sweep ce soir à 1h avec Chris Sale au pitching. Si le Cy Young semble lui échapper à cause de ses déboires depuis août et les impressionnantes performances de Kluber pour Cleveland, Sale mène toujours la MLB en manches (201+1/3) et strikeouts (287). Sale pourrait devenir le premier lanceur d’AL depuis Martinez en 1999 à obtenir 300 strikeouts (313 pour Martinez, record de franchise des Red Sox). Le grand gaucher longiligne réalise la meilleure saison de sa carrière dès son arrivée à Boston depuis Chicago cet hiver. En 6 saisons en tant que lanceur de départ, Sale a toujours connu des difficultés en août-septembre et n’a jamais connu les playoffs. Les Red Sox pourront néanmoins compter sur son tempérament de compétiteur pour les mener loin en postsaison. De même que sur tout ce qui fait des Red Sox version 2017 l’équipe la plus complète à Boston depuis longtemps.

TAGS: